Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

samedi 18 mai 2013

Un temps de récollection pour les Confirmands du secteur de Castres

Du latin recolligere "revenir à soi", ce court temps de retraite (quelques heures) permet de prendre un temps pour soi, s'arrêter et se mettre à l'écoute de Dieu. Cet après-midi, une partie de la bonne cinquantaine de jeunes du secteur de Castres s'est préparé à vivre demain, jour de la Pentecôte, leur Confirmation.

Réunis dès 14h dans les salles très accueillantes de l'Aumônerie de l'Enseignement Public, sous la conduite du Père S. Diancoff, de Babette Laborde et de Marie-Christine Salvan, les Confirmands ont réfléchi durant 2 heures sur la présence de l'Esprit Saint dans leur vie.

Au moyen d'un petit carnet, ils se sont dispersés à plusieurs reprises afin de se retrouver seul face à eux mêmes et à l'Esprit qui les guide et les anime. Ils ont du répondre à quelques questions destinées à leur faire prendre conscience de l'action du Saint Esprit en eux. Ce n'était pas un exercice facile et il a fallu les aider un peu dans leurs réflexions.




Puis nos jeunes se sont affairés à la réalisation d'un tableau à la gouache destiné à représenter à leurs yeux la manifestation de l'Esprit, voire l'Esprit lui-même !
Des dessins tout en couleurs et souvent très explicites pour se représenter l'Esprit-Saint, d'autres plus mystérieux, tel ce dessin représentant de la peinture blanche sur un fond blanc.... le "souffle de l'Esprit", certainement... (n'est-ce pas Loïc ?! ;-)




Enfin, une répétition de la célébration de demain s'est déroulée ensuite de 16h à 17h à l'intérieur de l'église Notre-Dame d'Espérance. Les jeunes sont prêts, ils vous convient à leur Confirmation qui sera donnée par Mgr Legrez qui sera parmi nous pour l'imposition des mains...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire