Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

mercredi 13 novembre 2013

Des 6èmes et des 5èmes euphoriques avec les séances de Pastorale !

Voilà déjà 4 séances de faite (3 séances pour 2 classes du fait du 11 novembre, férié) depuis la rentrée, et le premier constat c'est que le changement de l'heure de Pastorale du vendredi 15h45 à n'importe quel autre moment dans la semaine entre le lundi et le jeudi semble être une réussite !

En effet, les 4 classes de 6ème en catéchèse ainsi que les 4 classes de 5ème, dont la quasi totalité des effectifs préparent la Profession de Foi au mois de mai, se rendent chaque quinzaine à leur heure de Pastorale avec une joie non dissimulée, et le sourire aux lèvres, c'est la joie de vivre qui transparait et l'euphorie générale, ça se ressent et c'est visible, l'osmose est bien là, entre l'Animateur en Pastorale et ses élèves, le courant passe !

Après les 2 premières séances où l'on s'est découvert mutuellement, à travers des jeux de connaissance et une séance basée sur le fondation d'un groupe de caté, nous sommes passés ensuite à des notions un peu plus pastorales et c'est avec beaucoup de plaisir et de bonheur qu'Alexandre, l'APS de l'établissement répond aux dizaines de questions qui sont posées lors de chaque séance ! Les bras n'en finissent plus de se lever et les élèves ne s'arrêtent plus de questionner : il leur faut des réponses concrètes !

Lors de la dernière séance, Alexandre a abordé des notions fondamentales liées à l'Ecriture et à la Parole de Dieu, tout cela en (re)découvrant ce livre énorme et quelque peu rébarbatif : la BIBLE ! Et bien les élèves sont maintenant en mesure de pouvoir expliquer ce qu'on peut y trouver et comment les différents "livres" qui y sont écrits la constitue ! C'est encourageant car de très sérieuses lacunes avaient été détectées dès les premiers échanges avec les élèves.

Vivement la suite, les élèves en redemandent !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire