Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

dimanche 17 novembre 2013

Rencontre des Chefs d'Etablissement et adjoints du réseau de la Présentation de Marie et résau AGI au Puy (Haute-Loire)

Les vendredi 15 et samedi 16 novembre, plus de 50 invités étaient présents à l'édition 2013 de la Rencontre des Chefs d'Etablissements et Adjoints sur le thème "Comment accueillir des enfants en situation de handicap dans nos établissements".

Pour notre établissement scolaire, une délégation composée de M. L. Julié (Chef d'Etablissement), Mme M.-V. Rives-Fabre (Directrice Adjointe, responsable du collège), Mme N. Abrial (Responsable du LGT), M. F. Emanuel (CPE du collège) et A. Lokteff (APS de Notre-Dame), était du voyage.

Un périple assez long puisqu'il a fallu passer par Rosez, Mende, le plateau de la Margeride enneigé, et finalement cette bonne ville du Puy, dominée par la fameuse statue de la Vierge.

Nous avons partagé notre temps entre le lycée professionnel "La Chartreuse" de Brives Charensac et l'Institut Marie Rivier au Puy.


Les deux journées ont été animées, outre par Mme Christine Jourdain, déléguée à la Tutelle, par Mme Marie-Odile Plançon, du SGEC.

Le vendredi, une conférence sur les "BEP - ASH, l'affaire de tous" nous a permis d'avoir des éclairages sur les mécanismes d'intégration et d'inclusion des enfants en situation de handicap.

Puis, après un témoignage d'un professeur de classe ULIS du lycée Bellevue à Alès, nous sommes allés visiter l'Institut Marie Rivier : http://mrivier.pagesperso-orange.fr/imr_accueil_192.htm

 Un repas pris sur place et une soirée préparée par la Tutelle nous a permis à tous de faire un peu plus ample connaissance.

Le lendemain samedi, un film suivi d'une conférence animée par Marie-Odile Plançon nous a permis d'en savoir un peu plus sur "le défi de l'égalité des chances".

Les conférences étaient entrecoupées d'ateliers en groupe pour nous faire réfléchir sur les avancées que nous pouvons être amenés à envisager dans nos établissements scolaires en vue d'accueillir davantage d'enfants en situation de handicap.

Fin des 2 journées le samedi à 15h, il ne nous restait plus qu'à faire le trajet en sens inverse, heureusement sans neige cette fois-ci !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire