Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

vendredi 7 mars 2014

Bien vivre le temps du Carême

Nous sommes rentrés depuis le 5 mars, jour des Cendres, dans ce temps de préparation, de purification, de pauvreté, de partage, de solidarité et de sobriété en tout qui doit nous amener à vivre la Semaine Sainte et le fameux "Triduum Pascal". Voici quelques éléments de réflexion pour bien vivre ce temps de Carême 2014.

L'essentiel du mystère du Carême est proposé sous forme de petits textes explicatifs sur le site de Croire.com, vous les retrouverez en cliquant ICI.

Cependant, il m'a semblé important de rappeler, notamment à tous les membres de la communauté éducative de notre établissement, quelques recommandations en vue de vivre en conscience ce temps du Carême :

Le courage de la sobriété : comment pouvons-nous concrètement transformer cette pauvreté de coeur en un style de vie qui influence notre existence ?

Essayez avant tout d'être libres en face des choses. Le Seigneur nous appelle à un style de vie évangélique caractérisé par la sobriété, à ne pas céder à la culture de la consommation.

Il faut rechercher ce qui est ESSENTIEL, apprendre à se dépouiller des mille choses superflues et inutiles qui nous étouffent.
Il faut se détacher du désir de posséder, ne pas faire de l'argent une idole et ensuite le gaspiller.

METTONS JESUS A LA PREMIERE PLACE, Lui peut nous libérer de l'idôlatrie qui nous rend esclaves.

Chers jeunes en particulier, ayez confiance en Dieu, Il nous connait, Il nous aime, et ne nous oublie jamais.
De même qu'il prend soin du lys des champs, il ne nous laissera manquer de rien.

Il faut aussi être prêt à changer de style de vie, et à éviter les nombreux gaspillages.

 De même qu'il est nécessaire d'avoir le courage du bonheur, il faut avoir aussi le courage de la sobriété....

Quelles sont mes choses superflues ? Inutiles ?

Quelles sont mes idoles ?

Suis-je prêt(e) à changer de style de vie ?

(Merci à Sœur Pluymachers, de la maison mariale d'adoration des sœurs annonciades (www.maisonmariale-shekinah.be) pour son texte dont je me suis largement inspiré).

Alexandre Lokteff, APS de Notre-Dame

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire