Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

samedi 1 mars 2014

L'APS travaille avec les "collés" du collège sur le thème de la violence à l'école !

Expérience inédite, tout autant pour l'APS lui-même que pour les élèves de 6ème et de 5ème concernés par quelques heures de "colle" pour faits de violence, mais mercredi 26 février, 5 élèves sont se retrouvés avec Alexandre (qu'ils n'ont pas forcément en Pastorale car la plupart suivent les heures de Culture Religieuse) pour une séance interactive basée sur la violence en milieu scolaire.

Un peu intimidés et peut être aussi inquiets de ce qu'ils allaient découvrir, ce fut finalement une surprise de se retrouver au coeur d'une séance de sensibilisation aux faits de violence scolaire en collège, qu'Alexandre a préparé et adapté, grâce à un parcours méthodologique utilisé en 4ème notamment, une séquence de 2h, très interactive, en faisant participer les élèves en répondant à des questions écrites, orales, en regardant des vidéos réalisées par des psychologues, l'objectif pédagogique étant de les SENSIBILISER aux conséquences de leurs actes de violence, qu'elle soit physique ou verbale.

Nous avons ainsi pu vivre une fiction relatant un fait de violence en collège et l'avons analysé suivant un processus méthodologique précis, nous avons observé des bonnes pratiques à suivre lorsque la tension monte, lorsque la colère éclate, puis nous avons analysé le phénomène de la violence induite par le fait de l'utilisation trop fréquente de jeux vidéos violents, que les élèves se procurent de façon souvent détournée (car le plus souvent interdits aux moins de 16, voire moins de 18 ans (ultra violence).

A la fin des 2h, Alexandre a osé espérer que ces 5 élèves d'un jour auront pris conscience de la gravité de leurs actes, et qu'ils mettront en pratique les recommandations et pratiques souhaitées au moment où se produisent les faits.

Et forcément, comment à la fin ne pas conclure par ces belles paroles d'Evangile, qu'Alexandre leur a rappelé (ils ne les connaissent pas) : "Va, et ne pèche plus" (Jean 8, 11)....

Nous ne manquerons pas de suivre leur parcours dans les semaines qui viennent....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire