Laissons-nous saisir

"Tu n'as pas besoin d'être différent pour que Jésus t'aime. Crois seulement que tu es précieux à ses yeux. Apporte toutes tes souffrances à ses pieds. Ouvre seulement ton coeur pour qu'il t'aime tel que tu es ; il fera le reste." Ste Mère Teresa (Üsküb, 1910 - Calcutta, 1997)

dimanche 30 novembre 2014

Une étape importante pour la première année de préparation au baptème de 5 jeunes

C'était au cours de la grande messe de la Pastorale des Jeunes de Castres qui s'est déroulée samedi 29 novembre à Notre-Dame d'Espérance ; ce soir-là, dans une église remplie de moitié (mais pourquoi le C.O. joue-t-il toujours à la même heure..?!), 5 jeunes vivaient leur "entrée en catéchuménat", c'est à dire qu'ils "officialisaient", devant la communauté chrétienne, leur démarche de commencement de préparation au sacrement du baptème, qui va durer deux ans. Parmi eux, 3 jeunes de Notre-Dame : Léane (4ème), Gabriel (6ème) et Simon (5ème).

C'était une célébration ouverte à tous les jeunes en Pastorale du secteur de Castres : jeunes des aumôneries de l'enseignement public et jeunes en Pastorale scolaire dans les établissements catholiques d'enseignement, avec le concours des Guides et Scouts de France et d'Europe.

Cette messe avait été souhaitée, comme pour les éditions précédentes, avec un grand diaporama comme support de lecture et de chant, et bien sûr une animation musicale exceptionnelle, avec de multiples talents aux instruments.

Un acte de foi pour 5 jeunes "commençants" (cliquez sur l'image pour l'agrandir)
A l'ouverture de la célébration, nos 5 jeunes "catéchumènes" ont prononcé des mots qui montraient leur souhait d'engagement en Eglise pour vivre ce point départ d'une grande "aventure spirituelle" qui les mènera le plus loin possible dans la découverte de la foi de Jésus-Christ.



L'homélie, toujours très surprenante, du Père Diancoff, mais tellement explicite, voire pédagogique, nous a permis de prendre conscience, en écho au message de l'Evangile du soir (nous devons êtres des "veilleurs"), que si nous ne nous "entrainons" pas (tels des sportifs de haut niveau qui pratiquent leur sport au quotidien) à vivre notre foi, celle-ci peut s'étioler et finir par s'éteindre peu à peu, il faut donc réagir, et, tel un entrainement sportif, essayer de faire "fondre la mauvaise graisse qui entoure notre coeur", afin de se laisse gagner par l'amour de Dieu et de son prochain.

Très belle célébration comme toujours (présidée par l’aumônier des établissements scolaires de Castres, le Père Diancoff, et concélébrée avec les Pères Vigouroux et Basquin, également impliqués dans la Pastorale des Jeunes de Castres, avec la présence du diacre M. Salmon et d'un séminariste), qui s'est poursuivie après-coup et en deuxième partie de soirée par un ciné-débat dans les locaux de l'aumônerie de l'enseignement public, à côté, autour du film "Juno", traitant d'un sujet difficile parlant d'une jeune future mère en âge scolaire dans la société américaine, où l'on peut confier son enfant à des familles cherchant à adopter. Soirée suivie par une belle assistance, avec un repas pique-nique pour lancer la soirée et un débat après le film.

Belle soirée...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire